mélanieblog beauté lifestyle à coeur ouvert harcèlement travail dépression moral manipulation psychologique que faire

Harcèlement au boulot, on en parle?!

Pour cet article, cette catégorie porte bien son nom, je vais me livrer à vous…

harcèlement moral travail justice démission rupture conventionnelle dégradation insulte rabaissé

Pourquoi en parler ?

Je souhaite en parler parce que je trouve que le harcèlement moral au travail est beaucoup trop présent dans notre société et que personne n’ose se livrer. J’espère au fond de moi que cet article pourra en aider quelques un(e)s.

Harcèlement au travail

Les mots sont posés ! 

A l’heure ou je vous écris, ça fait un an jour pour jour que j’ai vécu la pire journée de boulot de ma vie.

Mais je ne sais pas si je publierai un jour cet article et si oui quand. Donc si vous êtes en train de le lire c’est que j’ai senti que c’était le bon moment et que surtout j’en ai eu le courage.

Bien évidemment, il y a plusieurs formes de harcèlement moral au travail mais si vous avez un doute parlez en autour de vous. Souvent, on est pris dans le système et on trouve limite normal de se faire traiter comme ça alors que si vous en parlez autour de vous, votre entourage va vous dire que non ce comportement, cette réflexion, ces critiques à votre égard ne sont pas « normal(es) »…

Dans cet article, je ne vais bien évidemment citer personne, je ne vais pas prendre le risque d’être accusée de diffamation. Et oui, les personnes vous font du mal et ça peut encore vous retomber dessus ouais c’est grave enfin c’est comme ça … Si elles peuvent encore se regarder dans le miroir … Moi je crois fort au karma #bonentendeursalut

Qu’est ce que le harcèlement moral ?

Définition du site www.juritravail.com :

Le Code du travail interdit tout agissement répété de harcèlement moral entraînant une dégradation des conditions de travail du salarié susceptible (1) :

  • de porter atteinte aux droits et à la dignité du salarié ;
  • d’altérer sa santé physique ou mentale ou ;
  • de compromettre son avenir professionnel.

En résumé :

Humiliations, critiques

1. Dénigrement et brimade 

2. Critique injustifiée 

3. Humiliation publique 

4. Mesure vexatoire

Discrédit, conditions de travail dégradantes

5. Tâche dévalorisante

6. Agressivité

7. Tâche dépassant ses capacités

 Isolement, mise à l’écart

8. Mise au placard

9. Privation d’outils de travail

Rétrogradation et sanction injustifiées

10. Avertissements infondés 

11. Déclassement

12. Pression disciplinaire

 

 

Le regard des autres 

Oui, il est pas facile d’en parler autour de nous, malgré la chance que j’ai eu d’être hyper bien entourée, souvent pour les autres ça vient de nous.

Certains autour de moi me disaient ‘ça va pas au boulot, bin tu le quittes !!!’

Oh oui, si c’était si simple… Ces personnes la ne cherchent pas à comprendre ce que vous avez vécu et ce que vous êtes en train de vivre.

Car si seulement, ils avaient essayé de comprendre, ils sauraient que non ce n’est pas si simple parce que tout simplement le harcèlement on le subit et finalement on se sent coupable. Et, il nous faut du temps et de l’écoute pour comprendre ce que l’on vit. Comme je le disais plus haut, les personnes arrivant à nous rabaisser, on en vient à croire que c’est normal donc on se laisse détruire sans s’en rendre compte finalement. On subit parce que de nos jours avoir un cdi est « une chance » et que les gens vont vous dire « tout le monde rêve d’avoir ta place ».

Ah oui vraiment ma place ?!

Je ne suis pas sûre que les gens ont envie de détruire leur santé physique et psychologique au profit d’un boulot. Je ne suis pas certaine que de pleurer tous les soirs en sortant du boulot ou d’aller travailler le matin avec des maux de ventre, la boule dans la gorge et l’appréhension en se demandant « comment va se passer cette nouvelle journée »?! soit un souhait pour les uns ou pour les autres.

Mon histoire

mélanieblog beauté lifestyle à coeur ouvert harcèlement travail dépression moral manipulation psychologique que faire

Je l’ai finalement subi pendant plus de 2 ans avant de craquer (physiquement et psychologiquement) jusqu’à ce fameux 30 mai 2016, jour où elles se sont dit ‘cette fois ci c’est la bonne, elle ne reviendra plus’ !

Clairement depuis quelques semaines leur but était de me pousser vers la porte mais je ne souhaitais pas qu’elles gagnent en posant ma démission comme beaucoup l’ont fait avant moi. Et oui, je ne suis pas la seule à avoir subi leur harcèlement.

Mais ce jour la, j’étais à deux doigts de vouloir en finir et que tout s’arrête tellement que je ne pouvais plus.

C’est un sentiment atroce que d’en arriver la. J’ai appelé ma mère pendant ma pause déjeuner en pleure, je n’arrivais plus à me contrôler.

Elle m’a dit que c’était plus possible que je devais aller voir mon docteur. Le soir, en rentrant dans la voiture de mon chéri, je me suis écroulée encore une fois. 

Depuis des jours, je pleurais, ne mangeais plus, ne vivais plus… Il m’a dit la même chose que ma mère. Je suis allée voir mon docteur ce soir là, je suis rentrée dans son cabinet à 20h00 et elle m’a gardé 1h00. En me voyant dans cet état, elle m’a dit ‘Mademoiselle, ce n’est plus possible cette situation’, elle ne voulait plus que j’y retourne de peur de ce qui pouvait se passer la prochaine fois. Elle m’a donc mise en arrêt. Et à partir de là, ne vous imaginez pas que tout est fini, oh non au contraire un long chemin reste à faire. Mais au moins, je m’étais éloignée de ces personnes toxiques et elles ne pouvaient plus m’atteindre.

Bien évidemment, elles ont essayé à travers coups de fil et emails mais je n’avais aucune obligation de répondre du moment que mon arrêt était envoyé à temps. Je n’ai donc jamais répondu et c’est mon conjoint qui a déposé mes clés et badge.

J’ai bien évidemment fait remonter la situation au président de l’association, il a fait les choses pour que mon départ se fasse sans vagues car il savait que j’avais de quoi faire… (rupture conventionnelle) Je n’ai pas souhaité porter la situation devant le tribunal car je pense que c’est plus se faire du mal qu’autre chose. Malgré tout, j’avoue qu’un an après ce sentiment d’injustice et les séquelles sont toujours là.

Alors, je ne vais pas rentrer dans les détails de ce que j’ai subi pendant ces années mais c’est un peu le même stratagème qui revient de partout. On vous dénigre sur votre travail, reproches infondés, menaces de sanctions… On m’a fait passer pour une menteuse, on disait que j’étais agressive envers les autres (ce qui était totalement faux), menace du changement des horaires si elle le décide. Menace de contrôler mon travail, réflexions etc. Convocations informelles pendant lesquelles, on tape du point sur la table, on vous menace si vous osez parler de harcèlement, on vous rabaisse sur votre travail et comportement. Lors de cette dernière journée, j’ai été dans le bureau d’une pendant 2h00 à pleurer (suite au dénigrement et réflexion) et l’autre a pris le relais 5 minutes après en me convoquant dans son bureau pendant 2h30.

Donc je vous laisse bien sur imaginer dans quel état j’étais ce jour là. Incapable de répondre quoique ce soit, complètement épuisée face à cette situation. Pour certains, ce ne sont que des mots mais dans l’état de fatigue physique et psychologique (perte d’estime de moi même) que j’étais à ce moment la… Je ressentais comme des coups de poings dans la figure et le ventre. Après avoir donné autant dans un boulot et une entreprise, voir ces personnes la tout piétiner en un claquement de doigts, c’est un sentiment horrible.

Avec le recul, j’ai compris qu’elles me poussaient à bout afin que je répondes pour s’en servir contre moi. Alors, attention si vous êtes dans cette situation surtout ne dîtes rien qui pourrait se retourner contre vous. (Je suppose qu’elle avait mis dans son bureau un magnéto pour enregistrer).

J’en passe car ça serait bien trop long de tout expliquer mais vous voyez en gros le style de comportement qu’un employeur peut avoir envers vous pour vous faire partir. 

mélanieblog beauté lifestyle à coeur ouvert harcèlement travail dépression moral manipulation psychologique que faire

Mes conseils

En parler !!!

Il existe des associations qui s’occupent de répondre à vos questions  et qui peuvent vous aider dans les procédures. Notez dans un carnet tous les événements passés, les réflexions etc. Si des preuves telles que des emails, des mots existent, gardez les. 

Faites en part à votre médecin généraliste et demandez à voir le médecin du travail.

Reprenez confiance en vous ! Non, vous n’êtes pas nul(le) comme les personnes veulent vous le faire croire. Vous n’avez pas à accepter d’être le souffre douleur/ le punching ball de ces personnes.

Pour ma part, je n’en suis pas encore au stade où j’ai repris confiance en moi. C’est un long travail à faire car après avoir subi une telle épreuve, il est évident qu’il faut du temps.

Si vous avez vécu cette situation ou que vous êtes en plein dedans, je vous souhaite tout le courage dont vous avez besoin.

Et je tiens à vous rappeler que vous n’êtes pas seule ! 

Bon courage !

À votre plume…

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires sur “Harcèlement au boulot, on en parle?!

  1. Ma belle je te prends dans mes bras par la pensée.. non pas parce que j ai pitié mais parce que c’est atroce de vivre ca mais surtout surtout parce que tu as été courageuse et tu as eu la force de te sortir de la… alors ce n’est pas un calin de reconfort mais un calin de felicitation tu peux etre fiere de toi.. merci pour toutes celles a qui cet article sera utile et reconfortant..
    Plein de bisous

  2. Le harcèlement, qu’il se passe à l’école, au travail, ou au sein de personnes proches (famille, soi-disant amis…) doit toujours être dénoncé. Les médias en parlent de plus en plus, ça ne suffit pas bien sûr mais c’est déjà bien de briser le silence un peu tabou qui règne autour de ça. J’espère que les personnes qui t’ont fait souffrir ont été punies, mais si je comprends correctement ton article la réponse est non…(?) Honnêtement je pense qu’il est important de porter ces affaires en justice lorsque c’est possible, on en ressort plus forte, apaisée, avec l’impression que justice a enfin été rendue… et ça protège les éventuelles futures victimes…

    1. Coucou ma belle ! merci pour ton commentaire. et oui tu as bien compris elles n’ont pas été puni mais une autre avant moi a essayé et après 7 ans de procès elles ont quand même gagné malgré une attaque également de racisme. Quand malheureusement certains ont des avocats bien placés ils ne sont pas punis comme ici. Mais je crois comme toi que les gens doivent en subir les conséquences.

  3. Hello ma jolie.
    Je n’ose pas imaginé un dixième de ce que tu as pu vivre et encore moins ressentir. Je te trouve tellement courageuse de sortir du silence et d’en parler aujourd’hui. Toujours de manière simple à ton habitude, j’espère que ton témoignage va aider du monde et que tu iras mieux, que tu sauras passer outre ce traumatisme.
    (Tes photos m’ont retournées … beau boulot !)
    Je t’embrasse. Bisous !

  4. Je suis navrée que tu ais dû subir ça… Et contente que tu en sois sorti.. Malheureusement oui on vit dans une société où le harcèlement est quasi omniprésent, dans le monde du travail ou ailleurs. En tout cas bravo pour ton courage et j’espère que tu vas vite retrouver confiance en toi même car comme tu le dis, tout ça était totalement infondé, tu n’as pas a douter de tes capacités! Bisous

  5. Coucou ma belle !!! Quel courage il t’as fallu pour te sortir de là et essayer de remonter la pente !! Je ne te connais que peux mais tu es une femme tellement douce, drôle, pleine d’esprit, intelligente et ambitieuse en plus d’être courageuse… Ça fait peur à certaines comprends tu? Tu peux t’inviter autant que tu veux dans un boulot le pouvoir appartient malheureusement souvent aux mêmes mais il y a des limites à tout ! Un jour elles se frotteront à la mauvaise personne… Vive le karma !!! Quant à toi ne te dévalorises pas, tu vaux tellement mieux que ces filles là… Elles n’ont pas évoluer depuis le collège elles !! Dommage que tu n’aies pas eu le courage de porter plainte. Je pense qu’à force d’avoir des plaintes au cul elles ne pourront pas s’en sortir indemnes à chaque fois… Mais attention je ne juge pas !!! Je suis bien placée pour savoir que lorsqu’on est épuisée physiquement et psychologiquement on ne se sent pas l’âme d’une battante… Courage ma belle et bravo pour ta démarche, c’est un premier pas vers l’acceptation de soi et la guérison. Pleins de bisous.

    1. Merci ma belle pour ton commentaire qui me touche énormément et oui comme on en a déjà parler… Le karma j’y crois fort on paye tous un jour où l’autre. je sais très bien que tu juges pas, t’inquiètes pas 😉 mais tu as raison ! bisous

  6. J’ai vécu ce genre de chose mais je n’ai pas tenu 2 ans, de part mon caractère mes aussi que j’était bien conseiller. A la suite de tout ça, j’ai commencé le développement personnel, ça aide énormement, et je te promet les résultats sont efficace et ça te permet que ses personnes toxique ne t’éssoufle plus, que ce soit par leur présence ou si tu les croises dans la rue etc.
    Si tu as besoin, je peux t’aider dans cette voix. ♥ En tout cas tu as beaucoup de courage pour en parlé ce n’est pas facile, moi même j’ai mis quelques années avant de me l’avouer.

  7. Bravo pour ton courage! On a beau être forte, quand on pousse à bout, c’est normal de craquer! Tu vois moi, j’aurais porter plainte. Pour lui rendre monnaie de sa pièce. Mais je comprends que tu n’en as pas eu la force!
    Aller tu es une femme forte et intelligente, je crois en toi!

    1. Merci 😀 pour ton commentaire ! Oui heureusement que je suis une femme forte, c’est pour ça je me dit si ça tombe sur des gens plus faibles :/ bisous ma belle

  8. Déjà un énorme bravo à toi d’en parler et de partager ton difficile vécu qui aidera j’en suis certaine beaucoup de personnes.
    C’est impensable que des gens puissent faire autant de mal à d’autres.
    Je suis heureuse pour toi que tu ai pu t’en sortir même si cela n’a pas été sans douleurs
    Je te fais d’énormes bisous ma belle
    S

  9. Le pire dans le harcèlement c’est que bien souvent faute de preuves le harceleur s’en tire à bon compte, là où la victime met des années à se reconstruire. La France est extrêmement laxiste face au harcèlement si on compare avec les États-Unis par exemple. Tu as eu du courage et je te félicite. Tu peux être fière de toi. Bisous. Emma

  10. Tout d’abord je pense que tu as bien fait d’écrire cet article , comme je te l’ai dis je suis sûre que beaucoup de gens sont concernés mais comme tu le dis si bien ils se taisent 🙁 Ensuite en lisant ton témoignage le premier sentiment qui me vient c’est la colère , ça me met en colère que des personnes puissent faire subir ça et d’autant plus quand je sais que tu es la fille la plus adorable du monde !!! C’est vraiment intolérable qu’on laisse faire ce genre de comportements et pire encore que ça finisse en effet de meute . Parfois je me demande si les gens murissent , ce genre de comportement c’est digne de la maternelle . Bref je suis bien contente que tu en sois sortir et je te souhaite tout le bonheur du monde dans ton futur travail et dans ta vie <3 <3 <3 gros bisous

  11. Coucou ma belle,
    Oh je pense bien à toi et je t’envoie plein de bisous ! Le harcèlement ne devrait pas exister… Moi j’ai connu le harcèlement scolaire, j’en avais parlé sur le blog et ça laisse tellement de traces… Si tu souhaites en parler, n’hésite pas <3

  12. Coucou ma belle ! Tu as bien fait d’écrire cet article, déjà pour toi, mais aussi pour les personnes qui peuvent être dans cette situation 🙁 On passe tellement de temps au travail, alors si o c’est pour y être mal ce n’est pas normal 🙁
    Ça a dû être vraiment difficile ! Je suis contente que ça aille mieux 🙂
    Gros bisous

    1. MeRcI ma belle ! ❤️ oui c’est cela le pb on passe toutes nos journées au travail donc maintenant mon but est de trouver un boulot où je pourrais m’épanouir. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *